mercredi 18 décembre 2019

AFFAIRE EPSTEIN : du sommet de l'iceberg au terrier du Lapin Blanc


PREAMBULE
Voici une tentative de synthèse sur cette affaire. Je présenterai ici les faits et les sources disponibles à ce jour, et les interpréterai selon mon opinion.
Je revendique de faire un travail subjectif à partir de sources objectives, et vous invite à faire vos propres recherches, construire votre propre opinion, ne pas me croire sur parole mais vérifier par vous-mêmes.

introduction
Jeffrey Epstein, présenté comme un homme d'affaires, gestionnaire de la fortune de milliardaires et lui-même milliardaire, est la figure de proue d'un vaste scandale qui touche aux plus hautes sphères du pouvoir réel et profond, ceci à l'échelle mondiale.
Cette « affaire », qui est principalement décrite comme une affaire de mœurs par les médias mainstream, ne peut pas se réduire à celle d'un cercle de pédosexuels, et cache en réalité différents niveaux, différents aspects et implications. Cela va bien au-delà du cas de pervers sexuels et d'une organisation d'ultra-riches partouzeurs d'enfants.
Il apparaît immédiatement qu'un homme comme Jeffrey Epstein était à minima connecté un réseau international de trafic d'enfants. Je parle bien d'un réseau dans ce sens que Epstein est un nœud qui relie et organise différentes personnes autour d'une activité criminelle.
Mais quand on creuse un peu plus on comprend qu'il n'est ni le seul nœud ni le nœud central de ce réseau. Ainsi, ce n'est pas une simple sorte de club privé de dégénérés sexuels parmi « l'élite ». Cette interprétation n'est que le sommet de l'iceberg, une seule pièce d'un puzzle bien plus vaste.
Comprendre les ramifications de l'affaire Epstein c'est comme plonger dans le terrier du Lapin Blanc, un terrier sale et puant, affreux, rempli de la plus crasse noirceur, rempli de mort et de souffrance, rempli de ce dont sont capables certains humains au nom du pouvoir, de l'ego et de la perversité sadique qui les anime.
J'invite chaque lecteur à consulter l'énorme travail effectué par une petite équipe de chercheurs de vérité qui compile toutes les informations disponibles et a créé une base de données afin d'en dégager une vue d'ensemble. (lien vers l'organigramme) Un grand merci à toute la team de Fsociety (chaine youtube)!
Cependant, les ramifications et connections diverses, sont si nombreuses que l'on finit par s'y perdre et qu'il est particulièrement ardu de dégager une vue d'ensemble de cette gigantesque toile d'araignée.
Les victimes méritent justice et le peuple mérite la vérité.


présentation
Epstein est un multi-millionnaire dont la fortune est estimée à plus de 700 millions de dollars US.
Il est tout à la fois un jet-setter, un financier, et a des liens à la fois avec la CIA et le Mossad.
Il était connu de longue date pour ses penchants pédosexuels criminels ; c'était un secret de polichinelle.
Il a détourné des mineurs et organisé un réseau de prostitution d'enfants. Ainsi, il recevait sur son île privée, à bord de ses avions privés, ou encore dans ses ranchs et nombreux appartements à travers le monde, des personnalités de premier plan à l'échelle internationale, comme Bill Clinton, Barrack Obama, Ehud Barak ou encore le Prince Andrew, pour des partouzes pédo.
De nombreuses caméras filmaient tout ça, et des enregistrements ont été saisis par le FBI. Tout ceci ressemble évidemment à une énorme opération de « Kompromat », toutefois si l'on creuse un peu on s'aperçoit que ça va beaucoup plus loin.
Le scandale est énorme et éclabousse le pouvoir profond. Epstein, principal accusé, sera le fusible qui permettra de stopper les investigations.
Finalement arrêté et inculpé pour ses crimes par le FBI en juillet dernier, il survivra à une première « tentative de suicide » plus que douteuse, pour succomber une dizaine de jours plus tard dans des circonstances tout à fait troubles.
Sa mort présumée est évidemment une aubaine pour ses complices et « clients » toujours tapis dans l'ombre, bien contents que ce soit un mort qui endosse l'entière responsabilité des faits.
Cependant, malgré les apparences, Epstein n'était pas la tête de ce réseau ; Il est le fil d'Ariane qui mène à une gigantesque toile dont il n'était de toute évidence que la devanture. L'arbre qui cache la forêt d'une opération bien plus vaste et scabreuse, commanditée depuis un échelon supérieur.



traitement médiatique mainstream
Le moins que l'on puisse dire c'est que, de manière malheureusement bien prévisible les médias MSM, en particulier les français, ne se sont pas montrés particulièrement empressés et prolixes sur le sujet. C'en est frappant quand on considère la couverture médiatique aux Etats-Unis ou au Royaume-Uni en comparaison.
Au départ de l'affaire, presque aucun média fr ne l'a reportée, du moins n'en a pas fait sa Une, malgré l'énorme impact aux USA. Puis devant le bruit grandissant dans les réseaux sociaux, ils furent bien obligés d'en parler. Parmi les premiers, on peut citer « le Point » dans sa rubrique « International » [le Point – 07/07/2019]

Ce qui est également frappant, c'est que les MSM fr ont particulièrement insisté sur une possible mise en cause de Donald Trump, alors qu'aucun élément probant n'existe, et quasiment pas parlé de l'implication de Bill Clinton, alors qu'a contrario de nombreux éléments à charge existent à l'encontre de ce dernier. Trump connaissait Epstein bien sûr, mais ils n'étaient pas amis.
Trump ne s'est jamais rendu à St James Island, et par ailleurs Trump avait depuis longtemps banni Epstein de son Club de Mar-ar-lago.
Tandis que Clinton était un ami proche d'Epstein : il utilisait régulièrement les vols « Lolita express », s'était rendu à de multiples occasions sur Little St James Island, et continuait de fréquenter Epstein même après sa condamnation en 2008.
L'observateur attentif de la presse française ne s'étonnera pas de ce traitement étant donné que celle-ci s'est toujours montrée hostile à Trump et complaisante envers Clinton, et d'une manière générale plutôt pro-démocrates.
Une autre facette de ce traitement, qui en devient totalement risible, concerne les origines de Epstein.
A titre d'exemple, les médias fr ont systématiquement prononcé le nom d'Epstein comme « Epstine », ce qui n'est pas sans rappeler le traitement de l'affaire Weinstein, lui aussi prononcé à l'époque « Weinstine ».
On peut s'interroger sur la raison de ce choix de prononciation : pourquoi prononcer « ine » quand il faudrait dire « ein » ? Ce choix n'est évidemment pas anodin ; est-ce pour dissimuler les liens communautaires qui lient Epstein et ses comparses à Israël ?

Le principal point commun du traitement médiatique mainstream quelque soit le pays, c'est qu'on ne parle que de « jeunes filles », dont l'âge minimum aurait été de 14 ans.
Or ceci ne reflète pas la réalité des faits puisqu'une grande partie des faits incriminés concernent des mineurs de moins de 14 ans et également des garçons. L'idée est véhiculée que c'était « seulement » des adolescentes qui étaient abusées alors qu'en réalité ce sont des prépuberts des deux sexes.
Est-ce pour faire croire au public que c'était le fait d'hétéros-pédos-sexuels et non pas d'homo-pédos-sexuels comme c'est le cas en réalité ? Pourquoi ne pas parler des petits garçons qui sont victimes eux-aussi en grand nombre ? Ce n'est absolument pas une minorité dans les cas d'abus.
Est-ce pour induire l'idée que seuls les filles sont victimes d'abus et que seuls des mâles hétérosexuels en sont leurs agresseurs ? Pour faire croire que les homosexuels n'agressent pas les enfants, alors même que les statistiques démontrent qu'ils représentent la principale population parmi les pédophiles ?

Un autre aspect du traitement médiatique concerne les connexions de Epstein, dont on a largement diminué l'importance. Pour exemple, les médias fr ont simplement évoqué l'implication du Prince Andrew, sans pour autant aller vraiment dans les détails, ni reporter les récents développements le concernant.

A ce jour, les MSM français ne parlent plus du tout de l'affaire Epstein. L'édredon médiatique est tombé, et l'affaire est désormais enterrée sous le silence.
Comme à l'accoutumée je dirai que malheureusement on peut résumer l'affaire à : « circulez il n'y a plus rien à voir » et que ceux qui s'accrochent à vouloir faire toute la lumière sont vite relégués à la moquerie et au discrédit, sous l'appellation de « complotiste » ou de « théoricien du complot »


Le background de Epstein
Epstein est issu d'une famille juive modeste. Il a fait des études de mathématiques qui l'ont mené vers la finance.
On en sait très peu sur la manière exacte dont Epstein a bâti sa fortune, toutefois il apparaît plus que probable qu'il organisait l'évasion fiscale de ses clients.
Il rencontre Leslie Wexner et commence à gérer de très gros patrimoines financiers pour des milliardaires, tout d'abord dans la société Bears Stearns, puis fonde sa propre société.
en 2008, quelques jours avant sa 1ere incarcération, le « Zorro Trust » remporte la loterie en Oklahoma. [O] Ce trust appartient à Epstein. On peut soupçonner une opération de blanchiment d'argent comme cela se pratique souvent dans l'univers des jeux d'argent (courses, paris, casino, etc..) - le ticket gagnant étant acheté à son détenteur original plus cher en liquide.
Epstein est également gestionnaire du fonds « Carbyne 911 » .

de l'arrestation à l'élimination
Epstein a été arrêté par le FBI le 06 juillet 2019, à sa descente d'avion sur l'aéroport de Teterboro dans le New-Jersey, alors qu'il revenait de France où il venait de passer 3 semaines. Le FBI l'a inculpé pour prostitution de mineurs et agressions sexuelles sur mineurs. [NY Post - 06/07/2019]
Il se savait alors déjà dans le collimateur de la justice, depuis au moins le mois de février, puisque l'accord qu'il avait négocié en 2008 dans une précédente affaire venait d'être dénoncé comme illégal par le procureur. En effet, à l'époque cet accord de plaider coupable avait été négocié dans le dos des 36 plaignants (et donc sans leur accord), contrairement à ce que prévoit la loi américaine.
Par ailleurs, le Miami Herald avait publié dès le mois de novembre 2018 un dossier en plusieurs parties, dont le témoignage de 4 de ses victimes. [Miami Herald – 28/11/2018] On y apprenait également qu'une équipe de policiers de Miami était déterminée à le faire tomber, et que le nombre de ses victimes identifiées s'élevait à environ 80.
Et même longtemps avant ça, il savait que la Justice allait lui tomber dessus car un auteur avait sorti un livre sur lui et poursuivait ses investigations de son côté, comme cela est relaté dans un article du NewYorkPost de Octobre 2016 [NYPost – 09/10/2016]

L'homme avait déjà un passif puisque il avait été inculpé pour les mêmes faits en 2003 à Miami en Floride, puis condamné en 2008 à 13 mois de prison et l'inscription sur le registre des délinquants sexuels. Il aura cette phrase ignoble pour justifier son comportement : « Je ne suis pas un prédateur sexuel, je suis un délinquant. C'est la différence qu'il y a entre un assassin et celui qui vole un sac » [NY Post – 25/02/2011]... bref, aucun repentir ni remords ni excuses auprès de ses victimes.
C'est lors de cette affaire qu'il avait plaidé coupable et obtenu un accord (jugé par la suite illégal) afin d'alléger sa condamnation.
Sa peine était largement aménagée puisque 12 heures par jour et 6 jours par semaine, il n'était pas en prison et pouvait tranquillement vaquer à ses occupations. En gros, il n'allait en cellule que pour dormir.
A sa « sortie » de prison, il fêtera l'événement avec son ami le plus proche : le Prince Andrew.
Des documents de la Cour de Justice déclassifiés en 2015 révéleront qu'il achetait des fillettes en Afrique du Sud, en Europe et en Ex-Union Soviétique, fillettes qu'il molestait violemment. Il aurait également reçu comme « cadeau d'anniversaire » 3 fillettes de 12 ans expédiées spécialement depuis la France par son ami Jean-Luc Brunel, alias Benchamoul [DailyMail – 19/08/2019]
Avant ça, en 1997 il avait été accusé par un modèle d'attouchements sexuels ; cette dernière plainte n'avait jamais fait l'objet de quelconques poursuites.

Le 08 juillet, Epstein passe en audience préliminaire devant le Juge. Sa libération sous-caution est refusée. [NYTimes – 18-07-2019] – Le juge justifiera sa décision en arguant du fait que la police avait trouvé à son domicile de fortes sommes d'argent en liquide, des diamants ainsi qu'un passeport australien (expiré) avec sa photo mais sous une autre identité. Les avocats d'Epstein diront que ce passeport lui avait été donné en sa qualité de Juif, et que c'était pour le préserver d'un kidnapping...

Dans l'attente de son procès, il est enfermé à Manhattan dans une prison de très haute-sécurité pour VIP. Il est retrouvé « inconscient » dans sa cellule et emmené d'urgence en réanimation. Il porte des traces sur le cou, on parle d'une tentative de suicide. Le juge décide le placement sous le régime du « suicide watch » : la surveillance totale « anti-suicide » : filmé 24/24 même aux toilettes, seul, avec une visite du gardien toutes les 15 min.s

Il confie à ses avocats que c'est son compagnon de cellule qui aurait tenté de le tuer. Son co-détenu était un ancien policier New-Yorkais, inculpé pour de multiples meurtres. La surveillance totale est levée, les caméras éteintes, et c'est là que Epstein se serait pendu (avec une corde introuvable et un point d'accroche inexistant). L'autopsie révèle que son os hyoïde est brisé ce qui est peu courant en cas de pendaison mais bien plus fréquent dans le cas d'une strangulation. Néanmoins il aurait également des fractures au niveau des cervicales, ce qui est plus consistant avec une pendaison.

Epstein, chiffon rouge et fusible d'une opération spéciale
Epstein n'est qu'un pigeon au service d'intérêts plus influents. Ceci ne diminue en rien sa responsabilité ; il a été placé là afin d'endosser cette responsabilité à la place d'autres personnes qui se sont servis de lui pour mener leurs opérations illégales sous sa couverture. Il est la figure publique qui sera sacrifiée afin de protéger l'opération véritable.

Il apparaît de manière évidente que Epstein était en relation, et probablement utilisé, à la fois avec la CIA et le Mossad.
Une illustration de cette connection est que ses avions privés utilisaient des numéros d'identification appartenant à la société "DynCorp" qui fut impliquée dans un vaste trafic humain lors des guerres des Balkans.
Il est actionnaire dans des sociétés qui sont des devantures de la CIA, et un grand nombre de personnes liées au Mossad gravitent dans son proche entourage.
La plus connue de ses personnes est Ghislaine Maxwell, fille de feu Robert Maxwell, un ancien magnat de la presse Britannique, fervent sioniste et qui fut un agent double MI5/Mossad.
Ghislaine servait de rabatteuse à Epstein et le pourvoyait en jeunes adolescents et enfants.
Aux dernières nouvelles, G. Maxwell serait en fuite et on ignorerait sa localisation. Cependant, une photo d'elle fut publiée la montrant à la terrasse d'un café lisant un livre intitulé en gros « guide de survie d'un agent de la CIA »
Elle se trouverait aujourd'hui au Brésil en compagnie de Jean-Luc Brunel.

les personnages-clefs
De nombreuses personnes sont liées à Epstein. Et notamment des personnalités de premier plan, comme des Présidents, des Ministres, des banquiers, des aristocrates, des juges, des avocats, des policiers, des artistes, des sportifs, des intellectuels, des scientifiques etc...
Bill Clinton, Barack Obama, Richard Branson, Warren Buffet, Bloomberg, famille Rothschild, Oppenheim, Bronfmann, le Prince Andrew, Maurice Amon, etc.. etc..
La liste est interminable.
Bref tout le gratin mondial semble lié d'une manière ou une autre à ce réseau. On pense immédiatement à une opération de « Kompromat » mais cela va plus loin.
Parmi les principaux intervenants de ce réseau, on peut citer :
    • Ghislaine Maxwell
      • fille de Robert Maxwell, elle est la compagne « officielle » de Epstein ; elle jouait le rôle de rabatteuse et de mère maquerelle, en repérant des jeunes filles en rupture familiale et sociale, facilement manipulables et impressionnables. Elle est également désignée par les victimes comme participante active aux agressions sexuelles.
      • Robert Maxwell, son père, était un magnat des médias anglais, qui par ailleurs travaillait comme agent pour le Mossad. R.Maxwell se serait suicidé en sautant de son yacht [les Echos – 5/11/1991]. Il se serait inexplicablement mais volontairement jeté à l'eau, et sans que rien n'ait pu être tenté pour le secourir, alors qu'il faisait une croisière avec 50 autres personnes à bord au large des Canaries et que la météo marine était clémente.


    • Nicole Junkermann
      • Ceci n'est probablement pas son nom de naissance. Son identité véritable est inconnue.
      • Cette dernière est sans doute une des pièces les plus importantes de ce puzzle. Elle représente elle-même un nœud majeur au centre du tableau. Elle serait née le 27/04/75 à Dusseldorf, et est aujourd'hui mariée à Ferdinando Brachetti Peretti, issu d'une haute famille aristocrate italienne et dont le frère est très proche du Pape au cœur du Vatican.
      • Junkermann fut prétendument modèle pour Vogue – bien qu'il soit impossible de trouver trace d'elle sur le site de Vogue – avant de se retrouver à la tête de sociétés d'investissement. Elle est également impliquée dans de nombreuses fondations pour l'enfance. Elle fut un temps la maîtresse de Louis Dreyfus, notamment connu pour ses magouilles du temps où il présidait l'Olympique Marseillais
      • Elle est présente dans les « Panama Papers »
      • Elle est impliquée dans une société liée à l'affaire du logiciel PROMIS, qui est un spyware dédié à la collecte de données, vendu à la NSA et à d'autres agences fédérales US. La société InsLaw (William Anthony Hamilton, un ancien de la NSA) aurait conçu ce software avec une porte d'entrée (backdoor) à l'intention du Mossad. Le mossad a ainsi collecté les data de nombreuses agences fédérales US, ainsi que du renseignement (intelligence) et de la finance. Vendu notamment au KGB, et à la banque HSBC. Ce logiciel serait le précurseur du fameux programme PRISM, le programme de surveillance dénoncé par Edward Snowden.
      • Aujourd'hui elle fait partie du comité directeur de la santé Britannique à laquelle elle a vendu un logiciel de collecte de data qui semble être la réplique du fameux logiciel Promis.


    • Le Prince Andrew
      • On ne présente plus le Prince Andrew, Duc d'York, qui est le cousin de la Reine d'Angleterre    
      •  
      •  
      •  
      •  
      •  
      •  
      •  
      •  
      •  
      •  
      •  
    • Jean-Luc Brunel , de son vrai nom Benchamoul
      • Brunel était un recruteur pour une agence de mannequinat – MC2 (le site internet à été remanié) – Il sera accusé par 3 anciens modèles de les avoir agressées durant les années 80 et 90 [The Guardian – 17/08/2019]
      • toute mention de lui a été retirée du site de son agence de mannequinat. Cet homme a pour véritable identité Jean-Luc Benchamoul. Brunel fut identifié comme pédo-proxenete dès 1967. Il est actuellement en fuite, et se serait


        réfugié au Brésil, pays n'ayant pas d'accord d'extradition avec la France.
    • Ehud Barack
      On parle bien ici de l'ancien premier israélien, qui rendait des visites régulières à Epstein dans son appartement parisien.
      Par ailleurs il est partie prenante dans des sociétés en connection à la fois avec Epstein et Junckermann




On a pu observer des modifications dans internet en rapport avec cette affaire. De nombreux sites et articles sont soit manquants soit altérés, des références disparaissent ou sont brisées. Il y'a une opération de « nettoyage » en cours.
Les pages wikipédia de certaines personnalités ont été caviardées, modifiées ou simplement supprimées. Ex page de Junkermann qui ne donne plus sa date de naissance et a réduit la liste des sociétés dans lesquelles elle a investi.


L'île Little Saint-James, une île aux esclaves sexuels
Epstein possède 2 îles privées dans les Caraïbes (secteur des îles Vierges) : les îles Little Saint-James et (Big) Saint-James
sur la plus petite des deux îles, il organisait fréquemment des conférences avec des médecins, son credo étant la manipulation génétique ; son rêve avoué était de féconder des dizaines de femmes avec sa semence afin de créer une lignée « parfaite » descendant directement de lui...

Sur cette même île, outre des bâtiments d'habitation et de nombreux locaux qui semblent être des bâtiments techniques, se trouve une construction en cube, à la manière d'un Temple. Jusqu'en 2017, le toit de ce bâtiment était surmonté d'un dôme doré et de statues de hibou/Moloch, et au sol se trouvaient 2 statues ressemblant à des statues de Zeus/Jupiter. Ces éléments ont été enlevés par la suite. L'explication fut donnée que le dôme et les statues avaient été arrachées par le passage d'un cyclone en 2017...cela correspond néanmoins à une période où Epstein se savait d'ores et déjà dans le collimateur du FBI. On peut d'ailleurs s'étonner qu'un cyclone puisse « arracher » de tels éléments. Un détail troublant est également le fait que la porte massive en bois dispose d'une barre de fermeture à l'extérieur, alors que généralement cela est placé à l'intérieur puisque destiné à empêcher d'entrer, non pas de sortir. On peut encore noter la présence de porte-flambeaux sur la façade.
On soupçonne un réseau de tunnels et un accès par sous-marin. Ces tunnels ont probablement été comblés avant la perquisition du FBI. Perquisition qui a par ailleurs été faite plus d'un mois après l'arrestation de Epstein.
L'île fut dévastée par un incendie fin 2017, soi-disant suite à un tremblement de terre, alors que Epstein était déjà dans le collimateur du FBI, et qu'il le savait parfaitement.

Les éléments trouvés à l'intérieur des appartements de Epstein.
Le 14/08 le NYP révèle qu'Il y'a un tableau de Clinton, habillé d'une robe de femme avec talon aiguilles [O]. Il est prétendu que c'est la robe de Monica Lewinsky, or il apparaît que Hillary Clinton a porté une robe semblable, photo à l'appui. Le même peintre (Petrina Ryan-Kleid) a réalisé un tableau de G. Bush lançant un avion en papier contre des tours en capla. Elle modifie son site le 17/08.
L'appartement (le manoir) de Epstein à New-York, situé au n°9 sur (Park Avenue?) est mitoyen de celui de (..) au 11. Il est rapporté par des témoins qu'il existerait un passage permettant de communiquer directement entre les deux appartements.
Selon un des proches d'Epstein, qui s'est confié dans le journal (…), cet appartement est décoré de la plus étrange des manières..ce n'est pas uniquement de mauvais goût mais particulièrement scabreux.
Ainsi, les murs de son salon sont tapissés de yeux, et sa salle de bains avec des seins en relief.
La perquisition de l'appartement d'Epstein en Floride fut filmée et diffusée par le MailOnline ; on y voit de nombreuses photos de jeunes filles nues ou légèrement vêtues dans des poses suggestives, ainsi que des photos de bébés, différentes « œuvres d'art » montrant des fesses d'adolescentes, et petit détail assez bizarre, une chaise de dentiste complète et fonctionnelle dans sa salle de bains.
On peut aussi se poser des questions sur ce qui se passe réellement dans son ranch du (Nevada), le « Zorro Ranch », où il y'a plusieurs bunkers et installations souterraines.
Epstein possède également un appartement (2 étages d'un immeuble) à Paris sur l'Avenue Foch, tout près du logement de fonction de l'ambassadeur d'Israel en France, ainsi que d'un restaurant « (chelou) ». De cet endroit furent aperçus et photographiés qui en sortaient à de multiples reprises des personnages de premier plan comme l'ancien 1er Ministre Israelien Ehud Barak, mais aussi de (très) jeunes femmes. Le majordome de Epstein témoignera d'ailleurs que Ep. Avait coutume d'organiser des dîners avec ses amis hauts-placés, et des jeunes filles inconnues dont le rôle était visiblement de servir d'escorte aux convives

Connections et fonctionnement du réseau à l'échelle mondiale.
Plusieures sociétés et organisations reviennent lorsque l'on cherche ce qui lie les multiples protagonistes de ce réseau international ; premièrement, on observe une grande constance dans l'appartenance communautaire de ces personnes : ce sont majoritairement des juifs d'origine est-européenne (ashkénazes), pour la plupart démocrates (en ce qui concerne les USA). On note également une très forte connexion autour du couple Clinton et de leur fondation CGI (Clinton Global Initiative), du CFR (Council of Foreign Relations) et de l'IISS (International Institute of Strategic Studies)
Le CFR, loin d'être un organe dépendant de la diplomatie US, et donc subordonné au State Department, est une entité privée, créée par la famille Rockfeller. Au sein du CFR se rejoignent les plus gros lobbyistes de la planète, comme Mortimer Zuckermann par exemple. Il en est de même pour l'IISS avec par exemple François Heisbourg.
Le plus gros nœud se situe autour de l'ICMEC (International Center for Missing and Exploited Childrens) et de la FAPE (Fondation for Art and Preservation of Embassies)
Dans ces deux organismes on retrouve tous les acteurs du réseau, à la fois les têtes d'affiche et les plus petits poissons.
Je vous invite à consulter les vidéos produites à ce sujet par RevoFSociety sur sa chaine youtube (lien plus haut)
L'ICMEC sous le couvert de l'aide à l'enfance et de la lutte contre leur exploitation, produit des études dont les chiffres sont de toute évidence tronqués et manipulés, ceci afin de minimiser la réalité du phénomène et/ou en orienter la compréhension. L'ICMEC fut pointée du doigt pour de telles pratiques de dissimulation et de désinformation.
Parmi les fondateurs de l'ICMEC on trouve Eva Branson, la mère de Richard Branson, lui-même énorme donateur et par ailleurs président de la « Old Stoïc Society » (très probable lieu de recrutement et de formation pour des agents « triple » : MI5-Mossad-CIA)
Il semblerait que les activités de la FAPE soient la couverture parfaite à partir de laquelle s'effectuent tous les trafics possibles, ceci grâce à leur statut particulier qui n'est pas celui du statut diplomatique, et possède ses propres canaux de transports et communications. Cela est un peu semblable au statut des ports francs qui échappent aux douanes et aux impôts (notamment la TVA). Par la FAPE, et conséquemment les ambassades US, peuvent ainsi transiter drogues, armes, argent, et bien sûr le trafic humain – à la fois d'organes et d'enfants – tout en esquivant le moindre contrôle douanier et policier.
On peut ajouter à ce système le transport par camion « TIR » dont le statut permet de ne subir aucun contrôle aux frontières par les douanes, ni même sur les territoires par les services de police des pays traversés.



conclusion
Cette affaire pourrait être le véritable premier domino d'une réaction en chaîne qui nous débarrassera enfin d'une certaine « élite » dégénérée, et ceci pour le plus grand bénéfice de l'humanité. Malheureusement les (trop) nombreux exemples passés nous montrent que malgré l'indignation légitime du vulgus, tout ceci finit par être dans un premier étouffé puis discrédité,ensuite moqué pour être simplement oublié.
Le combat de cette élite contre le reste de l'humanité a une dimension spirituelle et eschatologique indéniable, quoiqu'en pensent les septiques et les athées. Cette élite a un culte et des rituels qui lui sont propres.
Le monde est dirigé depuis l'ombre par des salopards et ce n'est pas nouveau, mais aujourd'hui l'humanité est à un tournant de son histoire et marche sur le fil, prête à basculer dans un avenir ou un autre.
Ne laissons plus une caste de sociopathes parasiter le reste du monde, ne nous laissons pas enfermer dans le système totalitaire et universel qu'ils veulent nous imposer, nous leur bétail. C'est de notre consentement tacite à ne pas agir contre eux, à ne pas dénoncer, à ne pas s'opposer, qu'ils tirent leur pouvoir, un pouvoir qu'ils exercent avec sadisme, à distance, sans jamais agir eux-mêmes, toujours cachés derrière des hommes de paille et protégés par les chiens du système. Ils sont les 0,1% qui contrôlent les 1% qui contrôlent les 10% qui nous contrôlent. Nous sommes les 88,9% de moutons consentants et nous bêlons tous en choeur vers l'abattoir auquel ils nous destinent !Rappelez-vous des Georgia Guide Stones : 500 millions sur 7,5 milliards ça représente même moins que 10% de survivants !
Parce que « ils » se tiennent tous par la barbichette avec leurs secrets de polichinelle, une fois que la brèche sera ouverte, la vérité toute crue déferlera comme une vague inarrêtable sur la Conscience de chaque humain sur Terre, et alors « ils » n'auront plus nulle part où se cacher.

mercredi 22 novembre 2017

la renaissance de Babylone

De nos jours, la Raison est le dogme moderne de la religion Science tandis que l’ésotérisme semble avoir envahi le quotidien du vulgus. Science, oh Science ! La masse de tes croyants attend tes oracles ! Va t’il pleuvoir demain ou fera t’il soleil ?

Platon voyait la réalité du Monde comme une ombre projetée sur la paroi d’une grotte dont nous nous trouverions dos à l’entrée, la véritable réalité se trouvant à l’extérieur. Il est un fait que la réalité qui a chaque seconde nous semble réelle est la nôtre propre – le reflet de notre propre projection, l’ombre de nos pensées – cependant que la globalité du monde nous échappe.
Notre intégrité, notre propre sentiment de ce que nous sommes, se construit sur des mythes que nous nous inventons, des mémoires vraies et des mémoires fausses. Nous nous réinventons en permanence, mais toujours sur une même fondation, et la préservation notre intégrité nous commande d’occulter de notre conscience tout ce qui contredit nos croyances fondatrices.
Il y a en nous-mêmes cette pensée instinctive qui nous pousse à accepter n’importe quelle justification de cause à effet, quand bien alors elle défierait la logique la plus élémentaire ou la plus forte évidence, simplement parce que cette « raison » nous rassure.
Cette raison devenue fondation de notre réalité et c’est donc inévitablement depuis ce point de vue que nous nous sommes construits que nous scrutons, observons, analysons, raisonnons et jugeons.
Depuis ce point que nous envisageons nos actions et vivons nos vies.
La plupart des personnes accepte facilement n’importe quelle affirmation, simplement parce que c’est une affirmation… Il suffit de dire quelque chose de manière convaincante, ou de faire référence à une « autorité » pour généralement persuader n’importe qui de ce que l’on affirme, cela même si c’est visiblement faux. Albert Einstein's Brain Had Been Unlawfully Removed And ...
Il en est de même pour la Science. Elle est fondée sur un certain nombre d’affirmations, d’axiomes, dont certains sont indémontrables.
La Science Moderne a généré une nouvelle cosmologie et bien que rien ne puisse démontrer l’inexistence de Dieu, elle a conditionné les Esprits à réfuter son existence. Même les croyants ont été bernés. Et pourtant, la Science Moderne est née dans les alcôves des Alchimistes forcément hermétistes et occultistes. Or cette part dont on dirait aujourd’hui qu’elle est « irrationnelle », a complétement disparu des écrans publics. Combien savent qu’Einstein étudiait la Kabbale ? En réalité, si la Science Moderne semble ne croire en rien si ce n’est la Raison elle-même, c’est qu’elle dissimule la nature de son véritable dieu.
Les gens pensent généralement que ce qu’ils ne peuvent voir n’existe pas, pourtant est-ce que la lune cesserait d’exister si personne ne la regardait ou ne pouvait la voir ? Il n’est pas question de savoir si un monde au-delà du monde existe mais bien de pointer que c’est justement parce qu’il est occulté qu’on ne peut le voir…au royaume des aveugles, le borgne est roi.
Il est des thèmes de discussion où les idées préconçues, les amalgames et les contre-vérités fleurissent, provoquant hilarité, sarcasme et ironie comme autant de réponses pavloviennes de défense. Ces thèmes sont discrédités dans l’opinion publique générale sous le qualificatif de conspirationniste, néo-nazi ou antisémite quand il ne s'agit pas des 3 en même temps avec un arrière-fond d'aliens reptiliens. Il est des sujets difficiles pour de nombreuses raisons : parce qu’ils heurtent la conception intime de la réalité de notre existence, parce qu’ils nous mettent en danger en révélant nos failles, parce que parfois les mots manquent ou que simplement l’inexprimable ne puisse être exprimé, l’inexpliquable expliqué. Alors toute la machine politico-médiatique se met en branle pour que le mouton affolé puisse se rendormir et surtout ne pas réfléchir à des choses dont les réponses bousculent son conformisme mental.
La question de la Foi est un de ces sujets difficiles et sensibles.
Notre monde moderne « civilisé » dont l’homme pense avec arrogance qu’il est nécessairement au paroxysme de l’ »évolution », guidé par les « lumières » de la Raison, ce monde moderne est au contraire noyé dans les ténèbres de la plus crasse emprise occulte. Un monde souterrain existe ; un monde occulté, dissimulé à la conscience du Peuple ; un monde où se mêlent et s’entrecroisent les plus sombres aspirations et les plus bas instincts de l’homme. Nul doute que derrière les feux de l’actualité publique se trouvent en coulisses des acteurs et une machinerie dont la subtilité n’apparaît pas aux yeux du spectateur. Notre civilisation est comme la superposition de multiples couches de groupes d’influence et d’intérêts qui semblent parfois contradictoires.
Il n’est pas dans mon propos de discuter de l’utilité ou non de tels réseaux. Ce qui me semble, c’est que ces réseaux ne sont qu’une manifestation d’une force autre, une force commune à leur fondation en somme. Ces réseaux sont comme une grande toile d’araignée dans laquelle sont empêtrées nos consciences et nos âmes, et cette toile est le terrain de chasse d’un monstre invisible à nos yeux.
Aujourd’hui, nos élites veulent nous imposer le « tout-connecté », que l'homme fusionne avec la machine,. A quand la grande orgie mondiale, le paradis virtuel de la Matrice ?
RFID Fears and Myths » DarkGovernmentMaintenant la masse du troupeau est conditionnée pour abandonner la monnaie trébuchante et se faire implanter une puce RFID. Et le troupeau accepte ça pour « son bien » pour sa « liberté » … c'est désespérant, tout le monde accepte sans rien remettre en question…ah ! c’est bien, je me suis fait greffer un thermomètre dans le cul comme ça je peux connaître ma température en temps réel ! Si des voix s’élèvent pour dénoncer les risques de dérives totalitaires à la Georges Orwell, elles sont bien vite noyées sous un tonnerre d’acclamations de la masse des soumis pour qui il est impératif de se sentir conforme. Pourtant ces risques existent, et ceux qui sont en capacités d’user de ces risques en usent. En effet, pourquoi se donner les moyens du contrôle total et ne pas les utiliser ? Ca n’aurait aucun sens. Par contre, tout est mis en œuvre pour cacher aux sujets de ce contrôle, c’est-à-dire nous les 99% des individus de cette planète, qui somment la véritable cible, à titre collectif ET individuel.
Mais la Bête a passé la vitesse supérieure depuis quelques décennies déjà et s’apprête à embrayer la suivante. Le conditionnement et la conformation sociale sont omniprésents dans les sociétés occidentalisées, et le tsunami irrésistible du mondialisme submerge maintenant l’Asie et l’Afrique. Toute la journée sur vos écrans choisissez votre « programmation », au choix sexe, drogue, violence, meurtres, trahison, secrets et mensonges, magie, superspouvoirs, nombrilisme et narcissisme, et bien sûr le sport qui catalyse un peu tout ça…Ah oui, j’oubliai les émissions de cuisine, les documentaires animaliers et les reportages dans la « nature sauvage » ou dans le trou du cul du monde, bref tout pour endormir le mouton de base et ses interrogations.
Le grand complot : qui est-il, quel est son réseau ...
Encore une fois mon propos n'est pas de discuter de l’utilité ou non du conditionnement social, mais de pointer les réelles motivations qui sont aujourd’hui sous-jacentes. On dit qu’un grand pouvoir impose une grande responsabilité, qu’en est-il des valeurs qui fondent ce sens même de ce que doit être la responsabilité en question. Le raisonnement est biaisé dès le départ, parce qu’incapable de s’extraire de sa propre logique conditionnée par ses croyances fondatrices. Nos élites nous contrôlent, c'est juste un fait, mais quelle est donc l'idéologie qui les inspire ? De cela ils évacuent systématiquement la question.
Snapchat, instagram, twitter ou facebook la NSA nous observe comme un troupeau de boucs. Les élites aux commandes de nos existences nous mènent à l'abattoir, et sont bien amusés de nous voir nous débattre comme les moucherons de l’esprit au sein de leur toile de mensonges. Le mensonge et le secret sont les deux mamelles qui ont nourri leur prospérité depuis la nuit des temps. Nul besoin de résister, pour vaincre il faut refuser le combat. Débrancher la prise et la télé, ne plus lire leurs journaux, mais chercher chacun par soi-même à comprendre.
La vérité échappe à nos yeux et pourtant ... Notre monde est gouverné par une force invisible qui commande aux maîtres des Hommes eux-mêmes. Nos maîtres ont des Maîtres, qui ont un Maître, une Bête malsaine qui se nourrit de notre âme et de notre unicité unique pour nous transformer en reflet de sa propre vanité.
Les signes sont patents pour qui veut voir : une étape supplémentaire à été franchie dans la reconstruction de la grande Babylone moderne, dévouée tout entière à son dieu de lumière. Les chantres de l’homme-dieu professent leurs théories humanistes, les tenants du relativisme enseignent que tout est égal, les prophètes du cyberhumain font démonstrations de leurs pouvoirs surhumains, pendant que partout s'étalent la corruption et la prostitution.
Vous pouvez bien vous en moquer, ne pas y croire, je ne cherche à convaincre personne de rien. Pour ma part je pense que la foi est en chacun de nous, je reconnais à chacun le droit de croire en sa propre vérité et même si quelqu'un pense que je suis dans l'erreur alors je revendique le droit d'avoir tort. C'est justement ce droit à l'erreur qui fonde ma liberté de penser, qu'importe ce que le consensus social voudrait me faire croire. Ainsi j'ai compris que peu importe qu'on puisse penser que le satanisme est une sorte de superstition folklorique, l’important est que EUX y croient, et agissent en conséquence.
L’assouvissement des instincts et des pulsions les plus crasses est encouragé quand la retenue et la conduite morale sont moquées, le narcissisme et la conformation sociale sont poussés à leur paroxysme la recherche du bonheur devient la règle, la patience et la rigueur s'effacent devant l’immédiateté et la facilité. Devenus dieu nous-mêmes nous nous affranchissons de toute barrière morale et de toute éthique, inversion des valeurs, le blanc est noir , le haut est en bas ; la fin justifiant les moyens quelqu’en soit le prix.
Secret Circle of Secrets - TV TropesEmprisonnés dans les prisons de notre esprit abandonné à la Bête, nous nous sentons impuissants à lutter contre un système de contrôle si bien établi et tellement subversif, pervers, retors. A l’instar de Midas, cette bête transforme tout ce qu’elle touche et le pervertit d’une manière qui aille dans son sens ; l’Enfer est pavé de bonnes intentions dit-on.
En ce jour où le Seigneur viendra pour nous juger, les anges déchus tomberont de nouveau et les hommes de valeur se dresseront.
Un mouton au milieu du troupeau qui ne bêle pas dans l'harmonie ; une voix discordante avec d'autres moutons noirs ; Bien que je pense que ce soit vain, un écho dans le désert, je continue de bêler parmi vous, et j'appelle chacun à s'interroger par lui-même, ne jamais accepter de vérités prémâchées et des évidences imposées par d'autres, fussent-ils les plus grands « savants de l'univers ».
Le troupeau est en train d'être séparé ; la société entière fragmentée en d'innombrables communautarismes (racial, religieux, sexuel,..)
En Europe, les peuples sont conduits à l'affrontement ; par l'invasion migratoire, par la destruction des identités nationales, par l'islamisation, par l'effondrement des protections sociales et du travail, par la mise à mort de la famille traditionnelle, par la subversion généralisé, par la promotion de la violence et la banalisation du sadisme et de la perversion.
Mais à qui cela profite-t'il ? Qui nous mène dans cette direction-là ? Qui souhaite que l'on finisse par s'entretuer ? Ce sont eux, ces élites globalistes, les loups déguisés en agneaux.. Ils n'attendent que ça, la guerre c'est pas eux qui vont combattre. Bien planqués à New-York, comme en 14-18, comme en 39-45, une fois qu' on se sera tous fraternellement massacrés, ils sortiront de leur trou pour « sauver » les survivants
Face aux agissements de nos élites, nous ne pouvons rester passifs, parce que sinon nous sommes complices. Le seul ennemi de l'homme est l'homme, et nos dirigeants sont ceux qui orchestrent le désordre et la guerre pour mieux nous enchainer avec de nouvelles lois, au nom de la lutte contre le terrorisme. Mais ouvrez-les yeux frères moutoons, pour ces fous c'est chaque citoyen qui s'écarte du plan qui est un terroriste potentiel. Ils le disent eux-mêmes que le principal risque du terrorisme c'est le terrorisme intérieur.. En fait de guerre au terrorisme, c'est une guerre contre les peuples et les individus que menent nos dirigeants. Blanc ou black, musulman ou chrétien on s'en tape c'est dans l'élite qu'il faut que ça frappe.
En nous je crois qu'existe la trinité de l'âme, du cœur et de l'esprit, et que chaque homme depuis la naissance à les capacités de se diriger.
Le combat est politique, social, éducatif, économique, culturel, spirituel. Interrogez votre cœur, voyez avec votre esprit ; nous chacun libres de sortir de la binarité dans laquelle nous avons été enfermés, formatés par Hegel et le relativisme, coupés de l'essence divine de la vie.
Je concluerai avec cette citation de Malcom-X :  « Nul ne peut vous offrir la liberté. Si vous êtes un homme vous la prenez. »